Le marché de traitement catalographique, ou comment signaler 30 000 ouvrages en trois ans

Cet article fait partie d’une série de billets sur les collections du Grand équipement documentaire (GED), destinés à mettre en lumière le processus de mutualisation des collections de 50 bibliothèques, centres de documentation et services d’archives issues de la FMSH, l’INED, l’EPHE, l’EHESS, le CNRS, les universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Nouvelle et Sorbonne Paris Nord, qui constituent le GED

Pour une mutualisation réussie, il importait de s’assurer d’un signalement aussi normalisé et exhaustif que possible des collections rejoignant le GED. Cela passait par l’appui et l’expertise apportés par l’équipe projet du GED aux bibliothécaires et documentalistes mais également par la participation active du Campus Condorcet aux chantiers de signalement. C’est pourquoi, de 2016 à 2019, le Campus Condorcet a mis en place un dispositif permettant d’accompagner les bibliothèques afin de participer à l’effort de catalogage des fonds non traités. Retour sur ce dispositif qui a permis le traitement de 30 000 documents.

La situation en 2015 : un état des lieux des collections non traitées

Le Grand équipement documentaire est le dépositaire de la richesse des fonds qui le constituent, majoritairement traités et accessibles aux chercheurs. Néanmoins, très tôt dans le projet, des enquêtes ont révélé la présence dans la plupart des bibliothèques de pans, plus ou moins volumineux , de collections non traitées. Sur le million de documents qui constituent le GED, 100 000 n’étaient signalés dans aucun catalogue et 300 000 étaient signalés dans un catalogue local uniquement, mais pas dans le SUDOC (catalogue national des bibliothèques de l’enseignement supérieur). L’objectif était donc de résorber la masse de ces documents non traités et de favoriser la visibilité de ces collections et par là-même leur accessibilité au public universitaire.

Le marché de traitement catalographique : une démarche collaborative

Afin d’épauler les équipes des bibliothèques rejoignant le GED, le Campus Condorcet a lancé à l’été 2016 un appel d’offre pour un marché de traitement catalographique. La société retenue, le Bureau van Dijk Information Management, a ainsi accompagné pendant 3 ans l’équipe projet GED et les bibliothèques partenaires dans des opérations de traitement documentaire.

L’objectif de cette démarche était de coordonner et de financer une assistance aux travaux de catalogage de documents dans le SUDOC et dans les catalogues locaux des fonds en attente de traitement, soit à partir des ouvrages eux-mêmes, soit par conversion rétrospective (depuis les fiches descriptives papiers ou informatiques). Le Campus Condorcet ne bénéficiant pas à l’époque de son propre catalogue et de ses propres règles en matière d’équipement des ouvrages, les fonds traités l’ont été dans les conditions de conservation, signalement, équipement et consultation en vigueur dans les bibliothèques et centres de documentation d’origine, en prenant néanmoins en compte les normes et formats de catalogage adéquats permettant leur intégration dans le futur catalogue du GED.

Pour chacun des fonds traités, une collaboration tripartite fut nécessaire entre le Campus Condorcet, les bibliothèques et le prestataire :

  • Le Campus Condorcet priorisait les fonds à traiter, coordonnait le travail du prestataire, s’assurait de la qualité des notices bibliographiques produites et finançait les prestations, en bénéficiant, pour le traitement de six fonds, de subventions allouées par l’ABES1 dans le cadre des appels à projet pour le signalement rétrospectif.
  • La bibliothèque participait à la rédaction des spécifications de traitement (traçabilité des fonds, statuts des exemplaires, etc.), accueillait le prestataire dans ses locaux et mettait à sa disposition les documents à traiter.
  • Le Bureau van Dijk Information Management naviguait entre les sites et les fonds documentaires afin de procéder à leur signalement.
Les caisses du fonds Haïti entreposées à l’Institut des Amériques en attente de traitement
(et désormais traitées !)

Quels fonds traités pour quels résultats ?

La diversité des fonds documentaires et des langues à traiter est évidemment un atout inestimable des bibliothèques et par ricochet du GED, mais elle fut un défi pour le prestataire qui dut intervenir au sein de 8 bibliothèques différentes, sur 13 fonds et sur une multiplicité de langues allant du français au portugais en passant par l’anglais, l’allemand, l’italien, le russe ou le latin mais aussi l’arabe, le persan, le créole haïtien, le japonais, etc.

Voici la liste des fonds traités :

  • Fonds Temps présent (CNRS – Institut d’histoire du temps présent) : 2 383 documents

Achats effectués à la demande des chercheurs dans le cadre de travaux et d’enquêtes menés de 1980 à 1995, couvrant des thématiques comme les politiques culturelles, la télévision, la justice, la police, l’histoire des entreprises, l’histoire comparée des intellectuels en France et en Europe principalement.

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

  • Dons de chercheurs (EHESS – Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du Sud) : 780 documents

Dons d’ouvrages issus des bibliothèques de Jean-Luc Racine, François Durand-Dastès, Violette Graff et Catherine Servan-Schreiber.

  • Fonds Jean Séguy (EHESS – Alphonse Dupront – CéSor) : 2 009 documents

Fonds du sociologue des religions particulièrement développé sur l’histoire religieuse de l’Angleterre moderne et des communautés mennonites, ainsi que sur l’histoire de la Compagnie de Jésus et la sociologie religieuse.

  • Fonds Mattei Dogan (FMSH) : 1 520 documents

Ensemble représentant cinquante ans de recherches menées par Mattei Dogan (1920-2010), notamment dans les domaines suivants : sociologie politique, sociologie des grandes villes, élites politiques (théorie).

  • Opération de signalement dans le Sudoc du catalogue de la FMSH : 3 316 documents

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

  • Fonds Civilisation latino-américaine contemporaine (Paris 3 – Institut des hautes études de l’Amérique latine) : 1 056 documents

Ensemble composé de plusieurs dons de chercheurs, parmi lesquels le don Claude et Eve-Marie Fell et le don Rodolfo Jalabert Lopez.

  • Fonds Fernand Braudel (FMSH) : 1 140 documents

Fonds historique de la bibliothèque, du fait que le donateur, Fernand Braudel, fut le premier administrateur de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Il dirigea également la revue des Annales (1956-1968) et fut professeur au Collège de France. Ce fonds, couvrant plus de cent cinquante ans d’histoire, est constitué de sources et de références intellectuelles qui ont permis à Fernand Braudel (1902-1985) l’élaboration de son ouvrage La Méditerranée ainsi que de ses recherches ultérieures.

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

Fonds Chiite (EPHE – Bibliothèque des Sciences Religieuses) : 1 189 documents

Composé de deux ensembles :

1) le Fonds Henry Corbin rassemble les sources chiites collectées par le célèbre orientaliste (1903-1978). Il s’agit d’un ensemble d’ouvrages en arabe et persan relevant des deux grandes branches du chiisme (imâmisme et ismaélisme), principalement dans les domaines de la théologie, de la philosophie, de l’exégèse coranique et de la mystique.

2) le Fonds Shaykhî constitué entre 1974 et 1979, également à l’initiative de Henry Corbin, rassemble les œuvres des dignitaires de la confrérie des Shaykhiyya d’Iran (théologie et mystique imâmites). Il s’agit d’éditions en fac-similé de manuscrits autographes, réalisées par l’Imprimerie de Kirmân en Iran.

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

  • Fonds de l’Association Haïti-Patrimoine (Paris 3 – Institut des hautes études de l’Amérique latine) : 5 383 documents

Ce fonds documentaire a pour origine la collection privée de Gérard Barthélémy (1934-2007), anthropologue, spécialiste du milieu rural haïtien, rachetée par Monsieur Jean-Claude Bruffaerts et Madame Josette Bruffaerts-Thomas qui ont assuré son accroissement par le biais de collectes en Haïti et d’acquisitions à titre onéreux.

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

  • Fonds japonais (EPHE – Bibliothèque du centre d’études sur les religions et traditions populaires du Japon) : 3 004 documents

Fonds documentaire centré sur les religions populaires japonaises, le folklore, l’ethnologie, l’anthropologie et la littérature.

  • Fonds Robert Bonnaud (FMSH) : 8 133 documents

Fonds reçu en don par la FMSH provenant de la bibliothèque de l’historien et militant anti-colonialiste Robert Bonnaud (1929-2013). Cette bibliothèque représente cinquante années de recherches historiques consacrées en particulier aux mouvements marquants de l’évolution de l’humanité.

Opération réalisée en partie grâce aux subventions versées par l’ABES.

  • Fonds Isambert (EHESS – Alphonse Dupront – CéSor) : 267 documents

Fonds du sociologue des religions François-André Isambert

  • Fonds japonais (EHESS – Bibliothèque du centre de recherches sur le Japon) : 624 documents

Conversion rétrospective de fiches papier de la bibliothèque spécialisée dans les sciences sociales du Japon moderne, pré-moderne et contemporain.

Et maintenant ?

Le travail des équipes des bibliothèques amenées à rejoindre le GED allié au dispositif du marché de traitement catalographique a permis de résorber significativement le nombre de documents non traités. Néanmoins, environ 70 000 documents issues des bibliothèques ayant rejoint le GED restent à traiter. Par ailleurs, de nouveaux dons et fonds de chercheurs, qu’il conviendra de cataloguer, viendront enrichir dans les prochaines années les collections de la bibliothèque du Campus Condorcet. De nouveaux chantiers de traitement documentaire en perspective donc, afin de rendre visible et disponible cette production scientifique qui fait la richesse du GED.

 

 

  1. Agence bibliographique de l’enseignement supérieur https://abes.fr []

Fabrice Mouillot

Coordinateur Sudoc du Campus Condorcet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search