Les collections du CéSor

Daniela Scancella et Yamina Irid

Le Grand équipement documentaire naît de la mutualisation de plus de 50 bibliothèques, fonds documentaires et services d’archives, jusqu’alors dispersés sur 25 sites en Île-de-France. Cet article fait partie d’une série destinée à souligner la richesse des fonds qui ont rejoint le Campus Condorcet pour créer le Grand équipement documentaire.

La bibliothèque Alphonse Dupront

Bien qu’inaugurée sous ce nom en 2017, la bibliothèque Alphonse Dupront commence son histoire au début des années 1970, au moment de la création de la bibliothèque du Centre d’anthropologie religieuse européenne (CARE) au sein de la VIe section de l’École pratique des hautes études (devenue en 1975 École des hautes études en sciences sociales/EHESS).

Pierre-Antoine Fabre et Dominique Julia en retracent la trajectoire dans un article paru dans le Bulletin des Bibliothèques de France et montrent comment l’histoire de cette bibliothèque s’inscrit dans la continuité du grand transfert des bibliothèques religieuses vers des institutions publiques commencé après la révolution française et constitue un exemple d’intégration d’une bibliothèque religieuse dans une bibliothèque savante1.

Bibliothèque | CéSor, Page 2
Cours d’Alphonse Dupront (éd. La Sorbonne)

L’historien Alphonse Dupront (1905-1990), qui dans le cadre de ses recherches d’anthropologie religieuse, tenait alors un séminaire consacré à la pratique des pèlerinages dans la France contemporaine, avait en effet proposé en 1969 de prendre en charge le centre de documentation de la revue Sanctuaires et pèlerinages.

C’est en 1972 que le fonds documentaire rejoint les locaux du Centre d’anthropologie religieuse européenne (CARE) tout juste créé à l’EPHE. La documentation de ce fonds était essentiellement composée de livres, brochures, guides, cartes postales, photographies concernant les sanctuaires et les lieux de pèlerinages en France.

À partir de ce noyau les collections commenceront à s’alimenter en suivant les axes de recherche du CARE, au carrefour de l’histoire et de l’anthropologie du sacré : histoire des reliques, de la liturgie, de l’hagiographie et des missions d’évangélisation, des cultes et des pratiques religieuses chrétiennes. Au fil du temps le fonds documentaire s’est aussi enrichi grâce aux dons de plusieurs chercheurs (Jean Séguy, Jacques Le Brun, Jacques Revel, Jacques Maître et François Isambert).

Un fichier bibliographique analytique a été alimenté pendant une vingtaine d’années au sein de la bibliothèque. Ce fichier, finement indexé, répertorie bien au-delà des fonds propres de la bibliothèque les ouvrages et articles de revue parus dans le domaine du religieux jusqu’à la fin des années 1980.

En 2015, le CARE a rallié, avec sa bibliothèque, le CéSor (Centre d’études en sciences sociales du religieux) qui a regroupé alors trois unités de recherche de l’EHESS.

Les Archives du CéSor

 

Bureau des archives dans les anciens locaux du CéSor

Les archives du CéSor reflètent la vie de l’administration, de l’enseignement et de la recherche au sein de ses unités constitutives et depuis leur regroupement en 2015. La réunion de ces fonds résulte d’un travail de cartographie, de collecte et de versement d’archives, accompagné d’un récolement réalisé pour permettre leur consultation.

 

 

  • Les archives du CARE sont constituées d’archives administratives du Centre et des archives de plusieurs enquêtes historiques et anthropologiques conduites par ses membres. On y trouvera, entre autres, l’enquête sur Sainte Reine d’Alise, l’enquête Indulgences et Confréries, l’enquête sur les cultes reliquaires à l’époque moderne. Plusieurs de ces enquêtes ont abouti à des publications d’ouvrages, comme par exemple Reliques modernes. Cultes et usages chrétiens des corps saints des Réformes aux révolutions  (vol. 1 et 2), éds. Philippe Boutry, Pierre Antoine Fabre & Dominique Julia. Ce fonds s’est enrichi de la collecte des archives de Nicole Courtine (1937-2017) en 2017 et par un complément d’archives d’Alphonse Dupront en cours de versement.
  • Les archives du CEIFR sont constituées d’archives administratives du Centre et du fonds d’archives de la chercheuse Régine Azria (1948-2016), collecté en 2018. Cette collecte témoigne d’un vrai travail de constitution de la mémoire collective et de conservation du patrimoine scientifique en sciences humaines et sociales du religieux.
  • Les archives du Centre d’études byzantines, néo-helléniques et sud-est européennes (CEBNHSEE) fondé en 1997 témoigne des activités administratives et scientifiques de ses membres et de sa production scientifique.
  • Et enfin les archives de la revue Archives des sciences sociales des religions, hébergée par le CéSor.

L’ensemble représente une vingtaine de fonds d’archives, pour une volumétrie d’environ 150 mètres linéaires.

Croquis (Diocèse d’Avignon)

Le CéSor conduit des projets de valorisation de ses archives avec des partenariats institutionnels. Parmi ces projets, un corpus d’archives de l’enquête « Sanctuaires et pèlerinages » a fait l’objet d’une numérisation en 2017 dans le cadre des projets numériques de l’établissement pour valoriser les données de la recherche en Sciences humaines et sociales (SHS), en partenariat avec l’Université PSL (Paris Sciences & Lettres). Ces archives seront mises en ligne prochainement sur l’entrepôt Didómena de l’EHESS et sur la plateforme de PSL-Explore. Il s’agit de valoriser le travail collaboratif d’une équipe de recherche, une enquête des années 1970-1990 sur les sanctuaires et pèlerinages en France et en Europe. Ce corpus sera progressivement enrichi par d’autres travaux conduits dans d’autres institutions en relation avec les mêmes objets. Un Focus a été publié dans La Lettre du CéSor, octobre 2019.2

Un deuxième projet de valorisation des archives des membres fondateurs du Groupe de Sociologie des Religions, équipe créée en 1954 au CNRS et qui fut à l’origine au début des années 1990 de la création de deux laboratoires, le GSRL auprès de l’EPHE et le CEIFR auprès de l’EHESS. Ainsi, depuis 2015, les fonds d’archives personnelles de Jean Séguy (1925-2007) et de Jacques Maître (1925-2013) ont été successivement inventoriés et provisoirement déposés aux Archives nationales. Le fonds d’archives de François-André Isambert (1924-2017) a été inventorié et conservé au Service des Archives de l’EHESS et les archives personnelles et professionnelles d’Henri Desroche (1914-1994) sont en cours de collecte. Le classement de ces archives s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche socio-historique sur la refondation des sciences sociales des religions après la Seconde Guerre mondiale. Une rubrique est consacrée à ce projet dans la revue en ligne des ASSR et plusieurs articles ont été publiés depuis 2014. Deux journées d’étude ont été organisées en partenariat avec les Archives nationales, outre le séminaire sur l’histoire des sciences sociales du religieux tenu à l’EHESS. L’ouvrage collectif Cinq vies de recherche. À la naissance des Archives, sous la direction de Pierre Lassave, marque une première étape éditoriale importante de ce projet (Hors-série des ASSR paru en janvier 2020).

Intégration au GED

La bibliothèque Alphonse Dupront au CTLES

La documentation et les archives du CéSor ont été conservées dans les locaux du 10 rue Monsieur-Le-Prince jusqu’en 2019. L’équipe du CéSor a déménagé au Campus Condorcet en septembre 2019 ; la bibliothèque Alphonse Dupront et les fonds d’archives ont été transférés au CTLes en octobre de la même année pour rejoindre le Grand équipement documentaire du Campus Condorcet. Ils y sont enrichis par des collections complémentaires, comme celles de la bibliothèque des sciences religieuses (BSR – EPHE) ou encore celles de la bibliothèque du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (EPHE).  


 

 

 

 

  1. Pierre Antoine FABRE et Dominique JULIA, « Le centre d’anthropologie religieuse européenne : la « bibliothèque confessionnelle » comme segment d’une bibliothèque savante », Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 2010, n° 1, p. 16-18.
    En ligne : https://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-01-0016-003 ISSN 1292-8399 []
  2. Un Focus a été publié dans La Lettre du CéSor, octobre 2019 https://mailchi.mp/f093d71e2a3a/la-lettre-du-csor-oct-2019 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search