Les référents et référentes du GED : des contacts privilégiés pour les unités de recherche installées sur le Campus.

Un dispositif inscrit dans l’historique du projet

Le Grand équipement documentaire est conçu comme une bibliothèque de recherche, entretenant des liens étroits avec les chercheurs. Il est le fruit de la mutualisation des cinquante bibliothèques, centres de documentation et services d’archives liés aux unités de recherche et établissements qui s’installent progressivement sur le Campus depuis septembre 2019. L’équipe du GED, en cours de constitution, s’étoffe depuis septembre dernier en accueillant progressivement les professionnels de la documentation et des archives qui travaillaient au sein des unités de recherche ayant emménagé sur le Campus. Le dispositif « référent » répond à une demande forte de conserver les relations qui préexistaient entre chercheurs et professionnels de la documentation et des archives, de les transposer dans un environnement nouveau et d’en créer de nouvelles.

Référent : un contact facile à identifier

Le principal rôle du référent ou de la référente est d’être un interlocuteur aisément identifiable pour les membres d’une unité. Les chercheurs et doctorants peuvent lui adresser toutes leurs demandes concernant le GED et ses services. Le référent ou la référente se charge ensuite soit de répondre directement à la demande, soit de mettre le demandeur en relation avec le professionnel le mieux à même d’y répondre au sein du GED. Les référents doivent donc faire preuve d’une grande polyvalence et avoir des compétences de premier niveau dans tous les domaines de l’information scientifique et technique (ressources documentaires et archivistiques, science ouverte, projets numériques, médiation, formation, etc.), une parfaite connaissance de l’activité des unités dont ils ont la charge ainsi que de l’activité des autres services du GED. Cette fonction peut les  amener à participer à la vie du laboratoire sous réserve de l’accord de ses membres : séminaires, conseils de laboratoire, colloques… Grâce aux référents et aux référentes, le GED peut personnaliser au mieux les services rendus aux chercheurs, enseignants-chercheurs et étudiants présents sur le Campus Condorcet.

Référent : un acteur de la vie du laboratoire

Par Aurélie Albespy, référente au GED pour l’Institut des Mondes Africains (IMAf), Géographie-Cités et le Groupement pour l’étude de la mondialisation et du développement (GEMDEV)

Avec l’accord de la direction du laboratoire, le référent ou la référente peut assister aux AG, aux conseils de site consacrés aux questions scientifiques, aux réunions des masterants et doctorants et autres réunions qui lui permettraient de se tenir au courant de l’actualité de la recherche et de l’enseignement au sein du laboratoire (les projets en cours, les entrants et sortants, les événements organisés…). La participation à ces réunions est l’occasion de présenter l’actualité du GED (la mise en place du GED Hors les murs, les événements et formations proposés, l’accès aux ressources…). Mais c’est également un moment privilégié pour échanger de manière informelle sur les projets et donc les besoins des chercheurs au regard des compétences et des services que propose le GED.

Référent : une réponse aux défis du GED

Par Rossana Vaccaro, coordinatrice des référents et référente pour le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS)

Plusieurs des bibliothèques qui ont rejoint le GED sont dotées d’une forte identité liée à l’histoire des centres, écoles, instituts auxquels elles étaient rattachées. Un des enjeux forts de la constitution du GED est de maintenir et développer l’attractivité de ces collections, les relations privilégiées avec les usagers, l’inscription dans des réseaux nationaux et internationaux et surtout le lien qui s’est tissé au fil des ans entre s les professionnels de la documentation et les chercheurs des unités de recherche. En effet, très impliqués dans la dynamique d’un groupe de recherche et d’une discipline, les personnels des bibliothèques qui ont rejoint le GED avaient l’habitude de travailler en étroite collaboration avec les chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants dans une relation d’échange qui a contribué à lier étroitement recherche et documentation.

C’est pourquoi l’équipe du GED considère comme fondamentale la tâche de préserver et de développer cette synergie dans un lieu de vie et de recherche impliquant proximité, communication fluide et réactivité. La personne référente est dotée d’une bonne connaissance du domaine scientifique de l’unité, de la communauté qui l’anime et des réseaux documentaires auxquels elle participe. Elle s’investit pleinement dans la vie des unités, recueille les besoins de ses membres et assure la liaison avec tous les services du GED.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 08/07/2020

    […] (En collab.), Les référents et référentes du GED : des contacts privilégiés pour les unités de recherche installées sur le Campus Campus Condorcet, Carnet Hypothèses, GED Campus Condorcet, 2020 https://gedcondorcet.hypotheses.org/1951 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search