Toutes les cultures du monde (ou presque!)

Cet article fait partie d’une série destinée à présenter les ressources numériques du Grand équipement documentaire. Retrouvez-nous également sur le compte twitter du Campus Condorcet, avec le mot-dièse #SHSenligne.
Aujourd’hui Marie-Hélène Gatto, directrice du département Valorisation et diffusion des savoirs, vous présente eHRAF world cultures.

eHRAF world cultures est la plus importante base de données ethnographique au monde. Elle est régulièrement mise à jour par la HRAF (Human Relations Area Files), une organisation à but non lucratif, située à l’université de Yale. Son système d’indexation en fait un objet incontournable pour la recherche comparatiste et pour découvrir les cultures du monde.

Avant l’eHRAF, il eut la HRAF Collection of Ethnography, vaste entreprise de comparaison de faits sociaux et culturels menée par l’anthropologue américain George P. Murdock au milieu du XXe siècle. Celle-ci a abouti à près de 1 000 000 de pages de texte reprises en partie dans la version numérique à partir des années 1980. En Europe, seule la bibliothèque de recherche Claude Levi-Strauss est dépositaire de la version papier, acquise par la FMSH.

À ce jour, la base de données en ligne comprend 330 cultures, un chiffre qui peut sembler dérisoire, bien en deçà des milliers de cultures qui existent. Cependant, l’ambition de la eHRAF n’est pas de décrire de manière exhaustive toutes les cultures du monde, mais d’apporter pour celles qui le sont une connaissance approfondie et actualisée, afin de faciliter la recherche interculturelle. Chaque année, une vingtaine de cultures sont ajoutées. Certaines d’entre elles figuraient déjà dans la HRAF Collection of Ethnography, mais des documents jugés trop anciens ont pu être écartés, d’autres très récents au contraire ont été ajoutés.

Une indexation au paragraphe

Une des spécificités de eHRAF repose sur l’indexation mise au point par George P. Murdock dans les années quarante. Celle-ci s’appuie sur deux thésaurus : OWC (outline of world cultures) pour la localisation géographique et OCM (outline of cultural materials) pour catégoriser des faits sociaux. Par exemple, OCM 764 correspond aux rites funéraires. Les OCM sont utilisés pour indexer très finement, au niveau du paragraphe, chaque document (livre, chapitre, articles, etc). Grâce à ce système d’indexation, l’eHRAF permet de trouver rapidement des informations à travers un large éventail de cultures, et favorise les comparaisons entre les sociétés de chasse et de cueillette jusqu’aux États complexes.

Comment chercher ?

Les différentes possibilités de recherche et la lecture des résultats ont été décrites très précisément par Sandrine Lecointre, responsable adjointe de la bibliothèque Claude Levi-Strauss dans l’article : https://archibibscdf.hypotheses.org/1520#footnote_0_1520

Nous ne donnons ici qu’un aperçu des possibilités de recherche offertes dès la page d’accueil :

  • Une « recherche simple », qui permet de faire une recherche en plein texte, avec utilisation classique des guillemets et troncatures. Astuce : si vous souhaitez faire une recherche avec vos termes, et non avec les termes du thésaurus, cochez la case « keywords only, not categories ».
  • Une « recherche avancée » qui permet de croiser populations, termes du thésaurus et termes libres en travaillant avec les opérateurs booléens.
  • Et trois onglets « Parcourir » : browse cultures, browse subjecst, browse documents.

L’onglet browse cultures permet de choisir une culture dans une liste alphabétique, par région, par pays, ou, nouveauté, sur une carte. Sous chaque nom de culture, s’affichent ensuite : Culture Summary, Collection Desription, et Collection Documents. Rédigé par un ou une anthropologue, le texte de Culture Summary fournit des informations détaillées sur tous les aspects culturels de la société avec, à la fin, un glossaire et une bibliographie. La Collection Description décrit les documents dépouillés, tandis que la Collection Documents liste la bibliographie utilisée et donne accès aux documents.

L’onglet browse subjects permet de parcourir la liste des thèmes retenus soit par ordre alphabétique, soit par thèmes génériques, soit par identifiant OCM.

Enfin, pour l’onglet browse documents qui donne accès aux documents, seule la recherche par le nom de l’auteur, classé par ordre alphabétique, est possible.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.