Des saints sur le web : les Acta Sanctorum en ligne

Cet article fait partie d’une série destinée à présenter les ressources numériques du Grand équipement documentaire. Retrouvez-nous également sur le compte twitter du Campus Condorcet, avec le mot-dièse #SHSenligne.
Aujourd’hui Daniele Franco, chargé de l’accompagnement de projets numériques, vous présente les Acta Sanctorum en ligne.


Le Grand équipement documentaire s’est abonné aux Acta Sanctorum dès janvier 2020 pour permettre aux chercheurs et chercheuses en histoire des textes et en sciences des religions, nombreux et nombreuses sur le Campus Condorcet, d’avoir accès à l’un des outils les plus importants et les plus consultés dans leur travail quotidien.

Que sont les Acta Sanctorum ?

Au milieu du XVIIe siècle, les catholiques et les protestants sont divisés au sujet du culte des saints. C’est dans ce contexte que le Belge Jean Bolland entame la rédaction d’une série de monographies dédiées à la vie des femmes et des hommes que l’Église catholique célèbre. Afin de justifier leur importance, il fournit une description détaillée de leur parcours biographique et des actes saillants qui les menèrent à la canonisation.

Appelés bollandistes, les jésuites qui prirent ensuite le relais, s’attelèrent trois siècles durant à la constitution d’une collection de textes organisés selon le calendrier liturgique de célébration et regroupés sous le nom d’Acta Sanctorum. La version originale, publiée à Anvers (pour la distinguer de celles de Venise et de Paris, incomplètes), est aujourd’hui disponible en texte intégral dans une base de données éditée par ProQuest. Sur son site, l’éditeur souligne l’importance que cette collection revêt encore de nos jours pour la recherche, quel que soit le domaine : histoire sociale et ecclésiastique, art et architecture, littérature, folklore et ethnologie.

Comment consulter la base de données ?

Tout membre du Campus a accès à cette ressource, y compris à distance, par le biais de son identifiant à partir d’une recherche dans le portail du catalogue.

Le lien nous renvoie à la page de la base de données, à partir de laquelle on peut effectuer une recherche détaillée par jour du calendrier liturgique, par nom, par genre, par pays d’origine ainsi que par mot clé.

Les textes en latin et en grec sont disponibles en version électronique, ce qui permet une recherche dans le texte. Les pages dans les autres langues (copte, syriaque, arménien, slave) ont été numérisées mais ne permettent qu’une lecture simple, sans possibilité de recherche dans le texte.

Si l’on connaît le numéro du volume qu’on a besoin de consulter, on peut aussi lancer une requête directement dans la barre de recherche du catalogue du GED, en rentrant le numéro du tome en format abrégé. Par exemple, en écrivant Feb II pour le deuxième volume du mois de février (febrarius), nous obtenons un résultat qui nous renvoie à la page demandée dans les Acta Sanctorum. Pour une recherche plus efficace, pensez à choisir l’option de recherche « Catalogue du GED » dans le menu déroulant à côté de la petite loupe, sur la droite de la barre.

Bonne lecture !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search