Des Jeudis de la BRA aux Jeudis du GED…

 

 

Exemple d'affiche des Jeudis de la BRAExemple d'affiche des Jeudis de la BRAExemple d'affiche des Jeudis de la BRAExemple d'affiche des Jeudis de la BRAExemple d'affiche des Jeudis de la BRA

Sélection d’affiches des Jeudis de la BRA

Le jeudi soir, une fois par mois durant l’année universitaire, la Bibliothèque de recherches africaines, la BRA, proposait une rencontre autour d’un ouvrage. Ces présentations de livre avaient pour objectif de promouvoir de l’actualité éditoriale de l’Institut des mondes africains, l’IMAF, laboratoire duquel dépendait la BRA. L’auteur ou l’autrice, ou du moins un.e des auteur.e.s dans le cas d’ouvrage collectif, devait donc impérativement être membre de l’IMAF. Il ou elle venait parler de sa dernière publication selon l’angle de son choix. La rencontre, bien qu’informelle autour d’une table de la bibliothèque, était cependant régulièrement constituée de trois mouvements : une intervention de l’auteur ou des auteurs, un échange avec une personnalité scientifique suivi d’une discussion avec le public. Créés fin 2016, Les Jeudis de la BRA ont acquis petit à petit leur rythme de croisière en rassemblant mensuellement une petite vingtaine de personne jusqu’à la fermeture de la BRA. Cette dernière, en effet, a définitivement quitté la rue Malher pour intégrer le GED en septembre 2019.

Il eût été dommage que Les Jeudis de la BRA disparaissent sous prétexte d’un déménagement ! Ils devaient cependant subir quelques petites adaptations à leur nouveau contexte, à commencer par leur nom, tout en préservant autant que faire se peut, les bonnes habitudes. C’est ainsi que Les Jeudis du GED, nouvellement nommés, sont à la disposition des chercheurs et des chercheuses du Campus Condorcet, tous laboratoires confondus, souhaitant discuter de leur dernière parution. Cela se passe encore les jeudis soirs, en petit comité et selon l’angle d’approche choisi par l’auteur. C’est maintenant en salle de lecture de la bibliothèque temporaire du GED Hors les murs en attendant l’ouverture du bâtiment du GED. Certes, la première saison de ces rencontres est encore exclusivement africaniste, du fait de l’histoire de ce cycle de présentations, mais il n’en reste pas moins qu’elles sont bel et bien ouvertes à tous les chercheurs et chercheuses du Campus Condorcet.

Pour organiser une séance des Jeudis du GED, vous pouvez contacter Daniela Scancella

Exemple d'affiche des Jeudis du GEDExemple d'affiche des Jeudis du GED

Les premières affiches des Jeudis du GED

 

Programme 2019-2020

Le programme est susceptible d’être modifié. Pour une information toujours à jour, consulter l’agenda du Campus Condorcet.

    • 10 octobre 2019 : Elara Bertho, Sorcières, tyrans, héros. Mémoires postcoloniales et résistants africains, Honoré Champion, 2019. Discutante : Odile Goerg
    • 14 novembre 2019 : Elena Vezzadini, Lost nationalism. Revolution, Memory and Anti-Colonial Resistance in Sudan, James Currey, 2019. Discutante : Florence Brisset-Foucault
    • 19 mars 2020 : Maud Saint-Lary, Réislamisations au Burkina Faso. Questions de genre et enjeux sociaux, Karthala, 2019. Discutante : Marie Miran-Guyon [annulé]
    • 26 mars 2020 : Guillaume Vial, Les signares de Saint-Louis du Sénégal et de Gorée, XVIIIe- XIXe siècle. Étude critique d’une identité métisse, Hémisphères Éditions, 2019. Discutant : Francis Simonis [annulé]
    • 2 avril 2020 : Florence Brisset-Foucault, Talkative Polity. Radio, Domination, and Citizenship in Uganda, Ohio University Press, 2019. Discutante : Sabine Planel [annulé]
    • 30 avril 2020 : Julien Brachet, Judith Scheele, The Value of Disorder. Autonomy, Prosperity, and Plunder in the Chadian Sahara, Cambridge University Press, 2019. Discutante : Marielle Debos [annulé]
    • 7 mai 2020 : Alice Degorce, Katrin Langewiesche et Ludovic O. Kibora, Rencontres religieuses et dynamiques sociales au Burkina Faso, Amalion Publishing, 2019. Discutant : Jean-Bernard Ouédraogo [annulé]
    • 14 mai 2020 : Vincent Bonnecase, Les prix de la colère. Une histoire de la vie chère au Burkina Faso, Editions EHESS, 2019.
    • 28 mai 2020 : Fabienne Samson, Des musulmans dans une Eglise chrétienne : l‘Église Universelle du Royaume de Dieu au Sénégal, Presses Universitaires de Bordeaux, 2020.
    • 11 juin 2020 : Maud Saint-Lary, Réislamisations au Burkina Faso. Questions de genre et enjeux sociaux, Karthala, 2019, discutante : Marie Miran-Guyon.
    • 25 juin 2020 : Romain Tiquet,Travail forcé et mobilisation de la main-d’œuvre au Sénégal. Années 1920-1960, Presses Universitaires de Rennes, 2019, Discutante : Marianne Lemaire.
       

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search